Accueil / Annonces / COSPE recherche des formateurs pour le projet MARE

COSPE recherche des formateurs pour le projet MARE

Les intéressés, personnes physiques ou morales, pourront envoyer leur proposition technique et financière à silvia.bergamasco@cospe.org et vivianjaud.biaqui@cospe.org pour un ou plusieurs modules de formation au plus tard le 02Février 2018

Publié le 23 janvier 2018

TERMES DE REFERENCES DU/DE LA/DES CONSULTANT/E/S : • FORMATION « GERME » • FORMATION « GESTION FINANCIERE » • FORMATION « MARKETING » REGION DE ZIGUINCHOR COMMUNE DE KAFOUNTINE

Contexte et justification
Le projet « l’autre moitié de la mer : soutien aux femmes transformatrices du poisson de la commune de Kafountine » entend contribuer à améliorer les conditions socio-économiques des femmes transformatrices du poisson dans la commune de Kafountine.
Lors du diagnostic initial, les femmes avaient exprimé plusieurs préoccupations, entre autre le fait que les transformatrices du poisson sont traditionnellement en concurrence avec les commerçants qui disposent des capitaux et qui sont par conséquent les premiers acheteurs du poisson, en rendant l’accès au produit frais très difficile. Il n’y a aucune coordination entre les acteurs, et les opérateurs qui ont une plus forte capacité financière dominent le secteur. Aussi, dans ce cadre on n’avait pas trouvé d’instruments de gestion financière et de traçabilité des flux au sein de l’UFTK. De même, d’autres problématiques prioritaires ont été signalées, comme l’absence d’un lieu de stockage respectant les critères d’hygiène et d’éclairage pour la mise en sécurité du site.
C’est pourquoi les actions prévues visent à renforcer l’activité économique (de la transformation à la commercialisation), les capacités et le rôle des femmes dans la communauté des pécheurs où elles vivent. Ce processus d’empowerment des femmes passe à travers la promotion de l’exercice des leurs droits économiques et sociales et permettra d’augmenter la sécurité économique et le pouvoir décisionnel des femmes.

La stratégie d’intervention se fonde sur trois axes d’intervention complémentaires :
1. Renforcement de l’autonomie des femmes et leur insertion dans l’économie de marché ;
2. Amélioration qualitative et quantitative des capacités de production par la promotion de technologies écologiquement durables ;
3. Sensibilisation aux problèmes féminins dans le secteur de la pêche et valorisation des produits locaux.
Comme réponse aux besoins des femmes, on a prévu, entre autres des formations :
• « GERME » avec focus sur la gestion du fond de trésoreriesera mise qui permettra l’accès aux inputs productifs et l’approvisionnement en matières premières ;
• Gestion financière ;
• Marketing

Organisation de la formation
Durée : 6jours (à discuter)
Lieux : Kafountine
Période : Février 2018
Nombre de participants : (24 maximum) femmes issu des 8 GIE réunis dans l’UFTK. A priori, il s’agira des représentantes des bureaux de gestion des GIE (au minimum la Présidente, la Secrétaire et la Trésorière)

Objectifs pédagogiques de la formation
A – Focus fond de roulement
A.OP1 - Comprendre l’intérêt de mettre en place un fond de roulement
A.OP2 - Savoir expliquer le fonctionnement d’un fond de roulement
A.OP3 - Etre capable d’élaborer des règles de gestion-utilisation du fond
A.OP4 - Savoir saisir les opportunités d’investissement
A.OP5 – Savoir quand est-ce s’approvisionner.

B – Focus en gestion financière
B.OP1 - Comprendre l’intérêt d’avoir une gestion des finances
B.OP2 - Etre capable de planifier et budgétiser des activités
B.OP3 - Etre capables de gérer le capital et les ressources financières (inclus les amortissements) B.OP4 – Savoir Tenir les documents comptables (journaux et autres) et élaborer des outils de gestion
B.OP5 – Savoir comment calculer les couts de production.

C – Focus en marketing
C.OP1 - Comprendre de l’approche « 4P » marketing mix simplifié
C.OP2 - Savoir analyser les enjeux de la demande et de la concurrence
C.OP3 - Pourront promouvoir leurs produits via des actions de communication et rechercher des financements
C.OP4 – Pourront comprendre la satisfaction de leurs clients et comment les atteindre
C.OP5 – Pourront comprendre la gestion des stocks.

Méthodologie
Le formateur doit adapter cette formation avec le niveau des femmes, simple et fonctionnelle à leur travaille. Utiliser une approche « formation des adultes » qui privilégie des exercices pratiques, échanges d’expériences et mise en situation (60% du temps au minimum).
Un test en amont et à l’issu de la formation sera nécessaire pour apprécier l’amélioration des connaissances

Livrables
Le consultant est tenu à :
• Produire les supports de formation adaptés ;
• Présenter un rapport de formation des participants avec des commentaires et suggestions et référence aux notes des tests en entrée et en sortie et des images.
Tout le matériel sera partagéà COSPE pour le consortium.

PROCEDURE MANIFESTATION D’INTERET
La proposition ne doit pas dépasser 5 pages inclus un budget détaillé et une méthodologie prenant en compte les exigences exprimées dans ce document.
La sélection des offres se fera sur base des critères suivant :
• Qualité de la proposition technique (pondération 3)
• Institution sénégalaise de formation ou membre du consortium (pondération 3)
• Proposition financière – moins disant (pondération 2)
• Possibilité de certification (pondération 1)
Le panel d’évaluation se réunira dans la semaine suivante la réception des offres et il sera composé par au moins trois personnes dont : le chef du projet (COSPE), un représentant des partenaires (CEAS et GIE PISIOL TIKAATI).

Après évaluation des offres il sera rédigé un procès-verbal et le résultat des sélections sera communiqué aux soumissionnaires.
Les intéressés, personnes physiques ou morales, pourront envoyer leur proposition technique et financière à silvia.bergamasco@cospe.org et vivianjaud.biaqui@cospe.org pour un ou plusieurs modules de formation au plus tard le 02Février 2018