Accueil / Annonces / Le Gret Sénégalrecherche Un(e) conseiller(ère) animateur (trice) en (...)

Le Gret Sénégalrecherche Un(e) conseiller(ère) animateur (trice) en structuration des services économiques - sociaux et d’appui et aux exploitations d’élevage, CDD pour son antenne à Richard-Toll.

Merci d’adresser CV + lettre de motivation avant le vendredi 6octobre 2017, par e-mail à petitdan@gret.org en mettant en copie senegal@gret.orget en indiquant dans l’objet du mail la référence suivante « Candidat poste Asstel2 CASECO »
Les entretiens d’embauche et tests sur table seront organisés à partir de la seconde semaine d’octobre 2017.

Publié le 25 septembre 2017

 Contexte
Depuis 20 ans, le Gret intervient au Sénégal sur des problématiques de filières agroalimentaires et d’agriculture familiale. A la suite de la première phase du projet d’Accès aux services et structuration des éleveurs laitiers dans le département de Dagana (Asstel) le Gret et ses partenaires ont obtenu les financements pour une seconde phase de 3 années.
Cette nouvelle phase (Asstel2) permet de consolider les acquis obtenus dans le cadre des innovations testées en première phase. Le Gret travaille dans ce cadre-là sur deux axes stratégiques : le renforcement des services aux éleveurs et de leurs capacités de gestion de ces services, et l’évolution des systèmes d’élevage notamment laitier.
L’amélioration des moyens d’existence des familles d’éleveurs constitue également un enjeu fort de cette seconde phase afin de réduire la vulnérabilité et la pauvreté, notamment dans la zone du Jeeri. Pour cela, le projet a retenu de renforcer les capacités des familles à faire face aux périodes de soudure (réduction) et mieux gérer les périodes de crise par la conduite d’actions de sensibilisation, d’animation de groupes d’échanges et de visites. Elle comprend également des actions autour de la diversification des revenus de l’exploitation (hors lait) par la création ou le développement d’activités économiques (de production, de transformation/artisanat et commercial, etc.) à travers des animations et formations-actions de groupes thématiques. Il est accordé une attention particulière aux projets portés par les jeunes et les femmes. Le déploiement de ces actions mobilise100 animateurs-éleveurs endogènes (hommes et femmes) identifiés, appuyés et suivis dans leur mission (animation, et suivi de groupes et alphabétisation fonctionnelle pour une partie d’entre eux) par l’équipe projet.

Le projet Asstel 2 est organisé autour de 5 volets :
1. Volet technique de production élevage & lait. Les activités concernent 25 élevages pilotes au travers d’un dispositif de conseil à l’exploitation familiale en gestion et techniques de production ;
2. Volet structuration des services collectifs. L’accès aux services de production (alimentation, soins, collecte, etc.) et aux services de base (eau, éducation, formation, etc.) est un problème pour les populations pastorales et agropastorales. Le projet, en appui et en collaboration avec la PIL de Dagana (Plateforme d’innovation lait) mène des activités de mise en place, soutien et extension des services portés par les organisations professionnelles locales et d’élevage (coopérative des producteurs de lait de Dagana, Apess, mini-laiteries locales, etc.) et membres de la PIL. Par ailleurs le projet a décidé d’intervenir pour l’appui à 1 ou 2 minilaiteries.
3. Volet socio-économie familiale et résilience des familles d’éleveurs. Dans le cadre de ce volet concernant 1500 familles présentes dans 100 villages, un programme pour l’alphabétisation des familles d’éleveurs a été initié, se conjuguant avec de l’appui et de l’animation de groupes organisé autour de la diversification des revenus (AGR) et en autres un programme d’animation villageoise et communautaire se réalisant autour des questions de la « gestion des risques climatiques et la période de soudure ».
4. Volet concertation & développement territorial. La phase 1 a vu la mise en place d’une cadre de concertation multi acteurs qui sera renforcé en seconde phase pour servir de lieu de proposition et de négociation d’une politique d’élevage à l’échelle du territoire de Dagana ;
5. Volet suivi-évaluation et productionconnaissances dont les activités seront limitées début 2016 mais prendront de l’ampleur par la suite dans le cadre notamment de partenariat avec des institutions de recherche.

 Missions/fonctions

Volet « Structuration des services collectifs » (60% ETP) : « Services économiques collectifs d’appui aux productions d’élevage et au développement de la filière lait local »

1. Appui à la PIL-Dagana et ses membres pour la structuration des services écono-miquescollectifs d’appui aux productions d’élevage et le développement de la fi-lière « lait local »

Au niveau et en appui aux activités de la PIL
 Accompagner la PIL dans la mise en place de son organisation (structuration, animation, formation et actions de communication) et dans la définition et la stratégie de son plan d’actions annuel ;
 Appuyer la PIL quant à l’analysedes projets des organisations membres et la rentabilité des services retenus et proposer les plans d’affaire ;
 Appuyer la PIL dans l’organisation d’ateliers de capitalisation sur les modèles techniques et économiques et services développés (collecte de lait, services fourrage) et sur des thématiques en technique ;
 Participer au comité-espace « partenariat » (PIL) pour l’appui technique et au financement des projets à développer ;
 Reporter les activités.

Au niveau et en appui aux activités aux organisations membres de la PIL
 Accompagner la construction des projets portés par les organisations membreset le processus d’investissements prévus sur les services en lien avec la PIL ;
 Préparer avec les gérants des services et les leaders des usagers les bilans et plans annuels de mise en œuvre des services ;
 Identifier les besoins de formation et de renforcement des capacités ;
 Proposer les contenus des plans de renforcement et identifier éventuellement les prestataires à mobiliser ;
 Réaliser et/ou accompagner les formations et les animations prévues ;
 Assurer le reporting des activités et l’évaluation du processus de renforcement de capacités.

2. Appui à 1 voire 2 mini-laiteries pour la production et la commercialisation de produits laitiers en circuit-court :
 Coordonner l’élaboration (technique et financière) et la mise en œuvre d’un plan de développement (de la production à la commercialisation des produits) de 1 voire 2 mini-laiteries locales ;
 Coordonner et manager le pilotage du projet (porteurs, intervenants, parties prenantes, partenaires, etc.) ;
 Réaliser des diagnostics techniques et organisationnels de terrain ;
 Réaliser les études de faisabilité et de marché correspondantes ;
 Reporter les activités conduites et les problématiques en discussion, au niveau de la PIL

Volet : « Socio-économie familiale et résilience des familles d’éleveurs » (30% ETP)

Dans le cadre des opérations initiées dans la zone du projet, l’animateur (trice)aura en charge les missions suivantes
 Animation et formation de 25 à 30 groupes d’éleveurs sur des thématiques liées à l’alphabétisation, la gestion des risques climatiques, période de soudure,la diversification des activités et des revenus, etc. ;
 Appui-formation et suivi des relais communautaires (animateur/trice villageois) dans la conduite des activités d’animation confiées, liées au thématiques précé-demment citées ;
 Encadrement de visites d’échange entre groupes d’éleveurs ;
 Exécuter des renforcements ou coordonner la mise en œuvre des actions de renforcements ;
 Reporting hebdomadaire des activités réalisées auprès de la responsable de volet et auprès communautés.
Contribution aux activités transversales du projet et/ou du Gret (10% ETP)

 Contribuer à la mise en œuvre des opérations spécifiques définies par le projet : capitalisation, action de communication, etc.
 Contribuer à l’organisation et au bon déroulement de missions d’expertise et de visites d’échanges entre éleveurs, projets ou autres, etc.
 Participer/contribueraux réunions de coordination des services/volets du projet (logistique, thématiques spécifiques et générales, etc.) ;
 Participer/contribuer aux réunions de travail définies dans les2 volets d’intervention (partage des résultats, étude de cas, plan de formation, définition d’actions, etc.) ;
 Participer/contribuer aux activités générales conduites et proposées par le Gret.

 Compétences requises

Savoirs :
-  Maîtrise dans l’élaboration et la conduite d’études de marché, d’études de faisabilité et dans l’analyse économique et financière de projets ;
-  Connaissance des outils d’élaboration des stratégies commerciales des entreprises ;
-  Maitrise des principes de l’organisation collective autour de la gestion de services économiques et sociaux ;
-  Maitrise de l’économie familiale et des causes de l’insécurité alimentaire et nutrition-nelle
-  Connaissance des outils de planification communautaire ;
-  Notion en alphabétisation fonctionnelle ;
-  Bonne connaissance du fonctionnement de la société alpulaar
Savoirs Être :
-  Motivé(e), force de propositions, autonome et capable de prendre des initiatives, sens critique ;
-  Application et rigueur ;
-  Qualité de médiation et d’écoute ;
-  Savoir travailler en équipe.

Savoirs Faire :
-  Etre capable d’apporter une expertise / conseil en gestion économique/financière d’un service ;
-  Etre capable d’analyser et d’apporter à la fois une expertise / conseil en économie fa-miliale et organisation communautaire en milieu rural ;
-  Etre capable de gérer des relations partenariales et d’organisations paysannes ;
-  Etre capable de concevoir, organiser et conduire une animation-formation de groupe, selon les thèmes et besoins identifiés ;
-  Savoir reporter les éléments de résultats, d’analyse et de suivi (compte-rendu, fiches de suivi, etc.).

 Profil

-  Niveau d’études : Niveau minimum Bac+3/4en développement local, sciences économiques, sciences sociales et économie familiale
-  Expérience requise
-  Maîtrise du Pulaar et du Wolof
-  Maîtrise indispensable des bases d’utilisation des logiciels de bureautique : Word, Ex-cel, Power-point
-  Permis moto et conduite de la moto sont un plus

 Conditions d’exercice

Positionnement hiérarchique et fonctionnel :
Le/la Conseiller(ère)-Animateur (trice) agira sous la responsabilité hiérarchique et fonctionnelle du Chef de projet ;
Localisation du poste :
Le/laConseiller(ère)-Animateur (trice)sera basé(e) à Richard Toll. Un poste de travail sera aménagé dans les bureaux du Gret à Richard Toll. Une moto sera mise à sa disposition pour assurer ses déplacements sur le terrain.

Aménagement des horaires de travail :
Les horaires journaliers varient en fonction des besoins du terrain mais sont généralement limités à 8h par jour du lundi au vendredi.

 Conditions, indemnités, durée

Poste de conseiller(ère) animateur (trice), en CDD de 12 mois à temps plein, associé à une période d’essai de 1 mois.
La rémunération sera établie sur la base de la grille de salaires en vigueur au Gret

 Contact

Merci d’adresser CV + lettre de motivation avant le vendredi 6octobre 2017, par e-mail à petitdan@gret.org en mettant en copie senegal@gret.orget en indiquant dans l’objet du mail la référence suivante « Candidat poste Asstel2 CASECO »
Les entretiens d’embauche et tests sur table seront organisés à partir de la seconde semaine d’octobre 2017.
Seuls les candidat(e)s retenus seront contacté(e)s pour les entretiens.