Accueil / Annonces / Offre d’emploi _ CORDINATEUR(TRICE) DU SECTEUR MIGRATION REGION (...)

Offre d’emploi _ CORDINATEUR(TRICE) DU SECTEUR MIGRATION REGION TAMBACOUNDA

Veuillez envoyer le dossier de candidature (lettre de motivation, CV avec photo, références avec coordonnées, coordonnées téléphoniques et email pour contact) à l’adresse e-mail : selection.senegal@volint.it au plus tard les 20/08/2018
sous la référence : « SECTEUR MIGRATION TAMBACOUNDA »

Publié le 8 août 2018

COORDINATEUR(TRICE) DU SECTEUR MIGRATION REGION TAMBACOUNDA

Description du projet

Synthèse globale
Le projet « Vivre et réussir chez moi » a l’objectif de contribuer à élargir les opportunités des groupes vulnérables de deux régions sénégalaises à fort impact migratoire (Kaolack et Tambacounda) afin d’en améliorer les conditions de vie et de renforcer la gestion des flux migratoires, en évitant les violations des droits de l’homme causées par l’émigration irrégulière. On pourra atteindre ce résultat à travers la promotion du développement local des Régions de Kaolack et Tambacounda, comme clé pour la mise en œuvre efficace de politiques migratoires circulaires et territorialisées, inspirées au respect des droits humains et mises en œuvre par un réseau d’acteurs publics et privés sénégalais et italiens renforcés.

La composante d’appui à la territorialisation des politiques de migration
Suite à l’expérience des projets réalisés en collaboration avec VIS et OIM, les ARD des deux Régions cibles de Tambacounda et de Kaolack ont décidé de créer des organes locaux ad hoc sur la migration. Ce projet vise soutenir ces dynamiques vis-à-vis de la territorialisation des politiques de migration.
On soutiendra la création de ces Comités Régionaux sur la Migration (CRM) sur la base des indications de la Table Ronde organisée par la DGSE, en collaboration avec VIS et l’ARD, à Tambacounda en juin 2017 afin qu’ils jouent le rôle d’instances de coordination, de réflexion, de conception de stratégies et d’harmonisation des interventions. Les CRM seront institutionnellement ancrés à la supervision du Gouverneur et se composeront de membres provenant de différentes origines : collectivités territoriales, organes publics, société civile (ONG, OSC, Associations), migrants, associations de la diaspora et PTF.

Le CRM aura pour tâche principale d’établir les PAC (Plan d’Actions Concerté) en vue d’améliorer l’efficacité des actions destinées aux différents groupes cibles. Le CRM n’aura pas de rôle opérationnel afin d’éviter des doublons avec les actions menées par les BAOS (qui sera le secrétaire exécutif des CRM afin de garantir la cohérence du système), qui seront d’ailleurs renforcés en synergie avec OIM et AECID. Ils fourniront des recommandations aux institutions nationales, en assurant la territorialisation des lignes directrices nationales et en favorisant la participation des acteurs sur le terrain dans l’élaboration de ces lignes directrices. Malgré la vocation régionale du CRM, ils disposeront des instruments nécessaires pour collecter et harmoniser les éléments de conception et de mise en œuvre au niveau départemental. Le CRM se réunira régulièrement pendant l’année et ses membres feront l’objet d’actions de renforcement de capacités ciblées.
Le projet prévoit la conception et l’accompagnement à la mise en œuvre des PAC régionaux avec une approche participative et inclusive, avec des actions liées à la sensibilisation des groupes cibles de la migration irrégulière ainsi qu’à leur formation professionnelle et insertion vers le marché du travail.

Pour ce qui concerne la sensibilisation, des parcours seront créés et mis en œuvre pour cibler jeunes et femmes potentiels migrants, migrants de retour et membres de la diaspora sénégalaise en Italie. Au Sénégal, on utilisera des nouveaux médias pensés pour valoriser l’intérêt et la participation des jeunes, avec un langage adapté : en particulier seront développés une application par smartphone et deux baobab digitaux. L’idée est que ces instruments puissent fournir, de façon coordonnée, des informations sur les risques du voyage irrégulier et surtout sur les opportunités de travail et de formation existants au Sénégal et en Afrique de l’Ouest. Les Baobabs seront des outils absolument novateurs pour le contexte, à savoir des unités mobiles de formation et d’information qui pourront être utilisés par VIS et ses partenaires pour une énorme variété d’activités de sensibilisation, en atteignant des zones reculées et sans électricité ni connectivité et donc dépourvues de possibilités d’accès à une information adaptées.

Insertion du rôle dans le contexte

Poste au sein l’organisation : le/la Coordinateur/trice Migration sera sous la direction du Project Manager (PM) et travaillera en étroite collaboration avec le/la Coordinateur/trice du Secteur Migration de la région de Kaolack. Il travaillera en partenariat avec les responsables des BAOS Tambacounda. Il/elle sera le direct responsable de deux animateurs des activités de sensibilisation affectés aux quatre départements de la région de Tambacounda.
Le flux de travail : Le/la Coordinateur/trice définira conjointement avec le PM, les BAOS et les membres du CRM le Plan d’Action Concerté et le plan de formation des membres du CRM. Il/elle devra savoir mettre en place des stratégies de travail et d’organisation d’activités des CRM et des animateurs des activités de sensibilisation, en coordination et en cohérence avec la planification globale des activités du projet, à laquelle il participera pour les aspects relatifs au renforcement des CRM et à la mise en œuvre des activités de sensibilisation.
Lieu de travail : Bureau du VIS à Tambacounda.

Description du poste :

Objectifs :
• Améliorer la coordination des acteurs intervenants sur la thématique de la migration qui agissent dans la région de Tambacounda ;
• Faciliter l’émergence du CRM, comme lieu de discussion sur la thématique migration et de réflexion et décision pour accompagner les BAOS dans leur travail ;
• Encadrer le renforcement des capacités (i) des membres du CRM pour rendre leur participation aux activités du Comité significative et (ii) du BAOS, comme acteur pivot dans la réalisation du PAC ;
• Organiser, gérer et suivre la campagne de sensibilisation qu’il réalisera avec l’appui de deux animateurs dans la région de Tambacounda ;
• Accompagner le travail de BAOS avec les migrants de retour et les potentiels migrants ;
• Maintenir des relations synergiques avec tous les acteurs qui travailleront au sein du projet, notamment avec les équipes Formation et Insertion et Psychosociale du projet.

Tâches :
• Accompagner l’ARD et les autres parties prenantes à la création officielle du CRM ;
• Encadrer, en collaboration avec l’ARD, le travail du CRM dans l’établissement du Plan d’Actions Concerté (PAC) pour la migration ;
• Organiser annuellement des évènements publics liés à la migration en collaboration avec le CRM ;
• Organiser et suivre le travail des Comités Scientifiques qui se mettront en place comme interlocuteurs des acteurs chargés de réaliser des recherches thématiques au profit du CRM ;
• Elaborer le plan de renforcement des capacités des membres du CRM et organiser les actions de formation y prévues ;
• Participer au processus, coordonné par la DGSE et le Project Manager en collaboration avec les autres partenaires et parties prenantes, de définition d’un profil et d’une fiche de poste des BAOS ;
• Travailler en synergie avec le BASE de Milan pour le travail avec les migrants de retour (ou potentiellement de retour) à Tambacounda ;
• Rédiger le plan d’action de la campagne de sensibilisation et le faire valider par le PM ;
• Mettre en place et suivre la campagne de sensibilisation avec l’équipe du projet ;
• Concevoir ou participer à la conception des outils de communication pour la campagne de sensibilisation ;
• Maintenir les relations avec les acteurs qui travaillent dans le secteur de la migration et qui réalisent des actions dans le même territoire d’intervention (OIM, AECID, etc.) ;
• Participer à tout évènement relatif à la
migration dans la Région.

Profil du poste

Qualifications : Licence ou Master en Marketing, Gestion, Économie, Droit ou Travail Social ;
Connaissances demandées : Expérience de travail dans les Organisations Internationales dans le domaine de la migration ; parfaite maîtrise de la langue Française et des langues locales plus parlées dans la Région de Tambacounda ; principaux systèmes informatiques (Office, Recherche Internet) ; enjeux et outils du secteur de la migration
Compétences et capacités : Gestion de projets ou de composantes de projets de Coopération Internationale relatifs au secteur de la migration ; Gestion d’équipe et planification d’activité ; Conception de programmes de renforcement des capacités ; Conception et gestion de campagnes de sensibilisation communautaires.
Dimensions psycho-comportemental : capacité de travail en équipe et en réseau, prédisposition à collaborer avec personnes de différents milieux sociaux, bonnes aptitudes à la communication interpersonnelle.
Conditions préférentielles : maîtrise de la langue Anglaise et/ou Italienne ; utilisation de programmes de Base de Données et de programmes de graphique (aussi Web) ; bonne connaissance du milieu de Tambacounda.

Conditions et durée du contrat : Contrat à Durée Déterminée (plein temps) de 12 mois avec 3 mois d’essai ;

Veuillez envoyer le dossier de candidature (lettre de motivation, CV avec photo, références avec coordonnées, coordonnées téléphoniques et email pour contact) à l’adresse e-mail : selection.senegal@volint.it au plus tard les 20/08/2018
sous la référence : « SECTEUR MIGRATION TAMBACOUNDA »

  • PDF - 91.8 ko (PDF, 91.8 ko)