Espace membres

Accueil / Projet Jokkale / Actualité du réseau Jokkale / Réponse du projet ECOPAS à l’appel du COVID-19

Réponse du projet ECOPAS à l’appel du COVID-19

Le projet vise à impliquer la citoyenneté dans la gouvernance de l’Environnement dans la Région de Dakar grâce à un processus inclusif d’élaboration des politiques, afin de permettre aux citoyens et à la population, notamment les jeunes, d’exprimer et de structurer leurs revendications collectives.

La société civile sénégalaise contribue à introduire une normativité alternative qui amplifie les sources de cohésion sociale et augmente le registre des choix individuels, en ce qui concerne les modèles du comportement civique et communautaire, attitude importante pour le développement durable, l’utilisation rationnelle des ressources naturelles et la prise en charge des biens communs.


Cette année, dans un contexte particulièrement difficile marqué par une situation pandémique d’une grande ampleur, un fléau dit COVID-19 est apparu à la fin de l’année 2019 pour ensuite se répandre partout causant d’énormes dégâts aux plans humain, social et économique. Et au Sénégal depuis près de deux mois, il a été noté une flambée des cas de malade dans la banlieue dakaroise plus précisément au niveau des communes d’intervention de projet.
Conscient de la situation sanitaire qui sévit présentement, le projet ECOPAS, dont le chef de fil est la CISV, a reçu l’autorisation de l’Union européenne pour un réaménagement de son budget afin de pouvoir participer à la lutte contre la propagation de la maladie.

Pour contribuer à l’arrêt de la chaîne de transmission du virus, le vendredi 29 et le samedi 30 mai 2020, un lot de plus de 2500 masques barrières, soit 860 confectionnés pour enfants et le reste pour adultes, a été remis en guise d’appui aux comités de suivi de la COVID-19 des quatre communes d’intervention : Sam Notaire, Ndiarème Limamoulaye, Wakhinane Nimzatt et Yeumbeul Nord. En plus, les Organisations de la Société Civile qui travaillent avec le projet à travers les comités de suivi-reboisement ont reçu 120 masques pour adulte.

Dans sa logique participative et pour soutenir le tissu micro entreprenariat local, ECOPAS a confié la confection des masques aux MEV (Micro Entreprise Verte) qu’il accompagne Il s’agit de GIS GIS, GIE FAGAROU, GIE PROMAR et GIE ART GUEDIAWAYE.
Le Projet a mis aussi en place un programme de sensibilisation sur les mesures de prévention à travers la diffusion d’un spot au niveau des radios communales et autres organes de presse nationaux (radio/télévision) au courant du mois de juin.

Pour en savoir plus sur le ECOPAS et le CISV, c’est par ici

[
][
][
][
]